Après les excès de la fin d’année et la Galette, l’heure des bonnes résolutions RH a sonné. Mais, lesquelles ? Avec l’aide d’une boule de cristal, en voici 5 pour l’année 2019.

1/ La formation

« C’était une bonne idée cette formation ‘’créer son levain pour faire son pain’’ même si cela n’a pas vraiment aidé Bernadette à maîtriser les tableaux croisés dynamiques. »

Pour 2019, la boule de cristal vous prévient et elle a la voix du père Fourras : « Attention, jeune étranger ! Si tu ne réponds pas à l’énigme de l’entretien professionnel, tu risques de devoir payer une amende ! ». Eh oui, en France tout fini souvent par une amende et dans ce cas précis, faute d’entretien tous les deux ans, une note salée se profile au bout de 6 ans.

Bonne résolution : jouer la carte de l’employabilité et de la montée en compétence des collaborateurs. Sur le temps de travail ou hors temps de travail, il y a toujours un moyen de cofinancer une formation certifiante avec le CPF. Attention, au passage,le CPF nouveau, monétisé, est arrivé.

 

2/ Le recrutement

« Dans l’invitation à notre événement recrutement, il y a dû y avoir une confusion entre hackathon RH et apéro afterwork RH. Les gens sont venus pour un apérothon. »

Pour 2019, notre boule de cristal voit une embellie sur le front de l’emploi, pour les cadres où jamais le taux de chômage n’a été aussi bas (2,5%), mais aussi d’autres secteurs (informatique, logistique et transports, services…). Le renouvellement de personnel risque de perturber l’activité sur certains postes en tension. Il va falloir recruter, organiser des événements RH innovants pour attirer de nouveaux talents.

Bonne résolution : en 2019, la priorité ira ainsi au recrutement et à la fidélisation. Place à l’innovation, au sourcing et surtout au marketing RH avec l’inbound recruiting pour coller au plus près des profils recherchés.

 

3/ L’expérience collaborateur

« Quand on voit le taux d’absentéisme, les gens n’ont pas l’air de se plaire chez nous. Pourtant on a installé un baby foot, ça devrait suffire. »

Pour 2019, la boule de cristal voit toujours se poursuivre la mode des Chief Happiness Officer (CHO), mais avec cette fois un peu plus de maturité dans la façon de muscler l’expérience collaborateur.

Bonne résolution : s’appuyer sur ses valeurs, fédérer les collaborateurs, valoriser la QVT, optimiser les espaces de travail, étendre le télétravail et la flexibilité, l’équilibre des temps de vie professionnelle/privée et surtout le management responsable. Certes, tout cela est juste et bon, Mais attention, ce n’est pas la peine de rêver du CHO providentiel. L’expérience collaborateur se joue certes tous les jours, mais s’appuient d’abord sur process bien encadrés.

 

4/ La digitalisation

«  J’ai imprimé tes mails, mais je ne retrouve pas quelle est la page où tu as mis ton lien ? »

Aie… Pour 2019, la boule de cristal voit venir encore plus de digital dans les RH. Comme l’année précédente, en somme. Mais cette fois, on va s’y mettre vraiment, non ? Allez, promis…

Bonne résolution : digitaliser la fonction RH n’est pas qu’une question de génération Y … Cette année, il va falloir faire un effort et faire un peu de place à l’analytique RH, aux chatbots RH et aux e-formation.

 

5/ La RSE

« Nos candidats trouvent qu’on en fait peu en termes de RSE. Pourtant on leur dit qu’on trie nos déchets. »

Pour 2019, la boule de cristal nous répond que la RSE reste tout de même une priorité. Eh oui, à l’instar de la qualité de vie au travail, la RSE joue son petit rôle dans l’expérience collaborateur, et ajoute une touche de sens supplémentaire à votre marque employeur.

Bonne résolution : L’époque est aux grands débats de société, au dérèglement climatique, à la diversité, à l’égalité et à la citoyenneté écologique (tri des déchets, économies d’énergie, déplacements écologiques). Ces thématiques comptent aussi un niveau RH, surtout pour votre image. Là aussi, il va falloir faire un petit effort. Vos candidats ont besoin de sens, donnez-le leur.

Avec ces 5 bonnes résolutions, vous voilà prêt pour 2019, ou presque.