Présent à l’international, un groupe comme Citelum se doit d’être exemplaire en termes de ressources humaines. D’où l’importance de mettre en place tout un catalogue de bonnes pratiques.

Citelum, un groupe international

Le groupe Citelum est l’acteur de référence pour les services de la lumière urbaine. Et aussi de la gestion des déplacements et, plus largement, des équipements électriques urbains. C’est une énorme responsabilité, tant à l’échelle française qu’à l’échelle internationale.

À ce titre, chaque prise de parole de la direction RH a son importance. 25 pays sont notamment concernés. Ce qui implique de surcroit une cohérence en termes de marque employeur.

La nécessité d’harmoniser les bonnes pratiques

Autant dire que la mise en place d’une note de politique RH à l’attention des comités de direction revêt un rôle important.

Il s’agit de marquer les esprits et de mettre en avant leurs fortes ambitions.

Mais il s’agit aussi de diffuser les bonnes pratiques RH auprès de l’ensemble des collaborateurs.

Un véritable outil de promotion de la marque employeur

Au-delà d’un travail journalistique et de création graphique du document, c’est donc la logique de communication interne du groupe qui importe. Une logique à laquelle nous avons contribué en renforçant la marque employeur.

Au cœur de notre démarche : une volonté forte de la direction des ressources humaines de communiquer et bénéficier d’un point de vue extérieur d’experts sur leur stratégie RH. De bénéficier d’une vision.

Vision autour de la force et de l’attractivité de l’entreprise, autour de son image employeur, interne et externe, de sa capacité de recrutement, de l’expérience candidat et de l’onboarding. Vision aussi autour de l’expérience collaborateur, en matière de bien-être et de qualité de vie au travail.

Tous ces éléments, ainsi que cette vision claire, débouche sur un catalogue internationalisant les bonnes pratiques de l’entreprise. Un véritable outil au service de la marque employeur Citelum, de son potentiel de séduction et de fidélisation.

BROCH_STRATEGIE RH CITELUM GB 210513

Focus sur Citelum

Citelum est une entreprise appartenant à EDF. Elle gère l’éclairage public et l’ensemble des services associés (signalisation lumineuse tricolore, vidéoprotection, stationnement intelligent, Wi-Fi, etc.) de plus de 1000 villes dans le monde, et pas des moindres : Mexico, Madrid, Barcelone, Paris, Santiago du Chili, Venise, Naples et Salvador de Bahia.

Avec la prise de conscience qui caractérise la société autour de l’économie d’énergie, le rôle joué par Citelum, tant auprès du grand public qu’institutionnel, a pris une nouvelle ampleur. Il s’appuie désormais sur la performance énergétique des villes et la qualité de son service. Par son approche globale personnalisée et ses solutions optimisées Citelum a décidé d’orienter ces engagements autour de la maîtrise des budgets. Mais aussi vers le strict respect des contraintes environnementales et RSE.

C’est en effet une nécessité liée à la prise de conscience autour de chaque projet urbain, afin de développer l’attractivité et l’atteinte des objectifs d’un développement durable harmonisant l’économique, le social, le culturel et l’environnemental.

Avec les nouvelles technologies d’éclairage mises en avant par Citelum, les infrastructures des agglomérations ont ainsi un moyen de réaliser des économies d’énergie. Mais aussi de piloter à distance les installations. Elles améliorent la sécurité et mettent en valeur le patrimoine architectural. D’autant plus que les équipements d’éclairage sont toujours plus performants. L’éclairage peut maintenant devenir connecté et équipé pour lutter contre la pollution. Il intègre en effet des systèmes de video-surveillance, pilote les mobilités urbaines ou le stationnement.