Opcalim-RA3-dajm

Peut-on être compétent sans être innovant ? Les dinosaures vous le diraient s’ils étaient encore là pour témoigner. On a beau être grand et fort, sans adaptation ni innovation, point de salut. Pour les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agréés), c’est une peu la même chanson. Opcalim l’a très bien compris et multiplie les innovations dans son rapport d’activité 2015.

 

Le nouveau rapport d’activité présenté par Opcalim place la barre très haut. Il y est beaucoup question d’innovation : nouveau design, format multimédia, présentation interactive, contenu vidéo. Opcalim avait déjà innové l’an dernier avec un rapport dépoussiéré. Cette année l’OPCA va plus loin.

La forme épaule le fond et l’innovation se retrouve à chaque page à travers toutes les actions engagées en 2015. Elle rejoint alors la compétence au cœur des enjeux de l’OPCA des branches de l’Industrie Alimentaire, de la Coopération Agricole et de l’Alimentation en détail.

Alors oui, sans doute, on peut être compétent sans innover. Mais vous risquez de vous faire grignoter par plus malin et plus vif. Opcalim le sait très bien.