Disposer d’une image de marque employeur positive, c’est par exemple proposer à ses collaborateurs une bonne qualité de vie au travail (QVT). A condition de recueillir le pouls de votre entreprise. En disposant d’un baromètre social, vous aurez peut-être la possibilité de prendre les meilleures décisions. Celles qui vont faire de votre entreprise une référence en matière de marque employeur et séduire vos futurs talents.

Les salariés sont-ils heureux ? Que pensent-ils vraiment ? Comment mesurer le bien-être dans l’entreprise ?

 

Ces questions ne datent pas d’hier, mais l’époque où l’on frappait à la porte de votre bureau pour répondre à un sondage est révolue.

Ces dernières années, de nouvelles solutions sont apparues pour vous aider à répondre à ce type de questions. La plupart sous la forme d’applications.

Elles se basent sur le recueil de l’humeur, de l’état émotionnel des salariés. Un plus pour votre marque employeur. Car l’avantage, c’est que tout se passe en temps réel.

Donc c’est en temps réel que vous pouvez changer les choses. En tout cas sur le papier…

 

9 applis qui vont vous sonder

On en a choisi 9, mais il en existe davantage.

SUPERMOOD

(https://supermood.fr/fr/ )

L’application a créé son métrique, le eNPS (employee Net Promoter Score). Une question unique vous permet chaque mois de catégoriser vos collaborateurs en trois types ; les ambassadeurs, les passifs et les non ambassadeurs. En agglomérant les résultats on peut suivre ensuite l’engagement des équipes.

L’application propose aussi un super feedback. Vous configurez l’outil (fréquence des questions, choix des questions parmi 150 propositions). Et vous pouvez lancer une campagne de sondage, également proposée via Slack. Cela n’a l’air de rien, mais avec un taux de retour pouvant dépasser souvent 70%, il est facile de prendre en temps réel le pouls de l’entreprise.

Enfin, le Superlike c’est un peut le poke bonheur de l’entreprise. Les collaborateurs choisissent chaque semaine le collaborateur de leur choix et lui attribuent un superlike.

Une manière de créer de l’échange, de draguer votre collègue et d’engager encore plus vos salariés à vos côtés.

 

ZEST ME UP

(https://zestmeup.com/fr/ )

Téléchargeable sur mobile, la plateforme Zest est ludique et le feedback des collaborateurs s’effectue lui aussi en temps réel et permet d’évaluer le niveau d’engagement de tout ou partie des collaborateurs ; le recueil de l’humeur du moment s’effectue via des questionnaires en ligne paramétrables. L’application apporte aussi des solutions à travers l’échange entre collaborateurs, les interactions d’équipes. Une sorte de boite à idée 2.0. Le suivi statistique permet d’agir et d’améliorer le niveau d’engagement.

 

OUR COMPANY APP

(http://www.ourcompanyapp.com/)

Basé sur une application gratuite téléchargeable (iOS et Android), Our company app s’appuie aussi sur le recueil d’information auprès des collaborateurs. Il s’agit toujours de questions posées autour du bien-être et de l’engagement au travail. L’avantage est de disposer de datas fraîches et régulièrement mises à jour. L’application s’appuie sur des visuels ludiques et récompense l’expression des collaborateurs et leurs idées avec des Smiles à gagner, et par des dons à des associations partenaires.

 

BLOOM AT WORK

(https://www.bloom-at-work.com/fr/ )

Créée en partenariat avec My Little Paris, l’application envoi tous les 15 jours à vos collaborateurs une série de questions autour de l’environnement de travail. Ambiance, relations avec le management, reconnaissance, esprit d’équipe, les questions mettent l’accent sur la QVT et permettent de tirer des directions à prendre avec une série de conseils personnalisés. L’intérêt est dans la possibilité de détecter les anomalies et en se comparant avec d’autres entreprises du secteur. L’application permet un accompagnement vers des solutions pratiques.

 

WITTYFIT

(http://wittyfit.com/fr#/)

« Il n’est de richesse ni de force que d’hommes ». C’est ce que l’on vous affirme d’entrée, et ça fait plaisir à entendre. L’outil web présente au premier coup d’œil une architecture paramétrable assez semblable aux autres. On vous interroge sur votre espace personnel, vous répondez à des questions et le retour des datas permet à l’organisation de s’adapter. Un système en réseau permet d’améliorer aussi la communication interne, ce qui ouvre des possibilités d’échanges entre collaborateurs. L’espace personnel est enrichi de formations et de conseil personnalisés pour améliorer la QVT, délivrés en collaboration avec le Centre Hospitalier Universitaire de Clermont Ferrand et de Saint-Etienne avec des experts de la médecine du travail.

 

LINKKY

(https://www.linkky.co/ )

À l’instar des autres produits, la plateforme Linkky permet de recueillir le feedback des collaborateurs quasi instantanément. Vous programmez votre calendrier de sondage, les questions, les collaborateurs qui y seront soumis et les informations sont regroupées sous forme de tableau de bord.

 

SURVEY MONKEY

(https://fr.surveymonkey.com)

Survey Monkey est une plateforme généraliste de sondage qui aborde également la satisfaction et l’engagement des salariés. Le principe reste le même que pour les autres applications spécialement dédiées au bien-être. Une enquête. Des résultats. L’important résidant dans l’interprétation. Pour cela, Linkky a développé un partenariat avec la Society of Human Resource Management Foundation (SHRMF) pour proposer un modèle global d’engagement des employés, qui délivre également des conseils et solutions d’amélioration.

 

iCARE

(http://www.i-care.io/ )

iCare est une méthode simple et rapide pour recueillir l’atmosphère au sein de l’entreprise. Le procédé est ludique et pratique, avec un email quotidien permettant de révéler son humeur du jour. Pas besoin de télécharger une application. « Comment s’est passée votre journée ? ». Cette question est récurrente dans la vie. Ici, on vous la pose et les résultats sont recueillis en temps réel. Avec cet outil de QVT, l’objectif est d’améliorer le bien-être au travail, via des baromètres et analyses quotidiennes, mais aussi des conseils hebdomadaires sur mesure. L’efficacité réside ici dans un accompagnement collectif ou personnalisé. Car il ne suffit pas de prendre la température, mais d’accompagner et d’améliorer le quotidien des collaborateurs.

 

BLOOMIN

(https://bloomin.digital/?lang=fr )

L’écoute. C’est sans doute de là que peut venir le progrès et la solution. Car c’est la base de la bienveillance. Avec cette application, l’écoute est au centre du projet. Le principe, même s’il reste globalement similaire, consiste à recueillir la température auprès de tous les salariés. Les questions sont paramètres en fonction de nombreux critères. Il est inutile de lancer une enquête annuelle par exemple, le recueil s’effectue en temps réel et permet surtout de déterminer la motivation des salariés, avec des résultats visibles par tous.

 

Révéler le climat de la société

Toutes ces applications ont un avantage : elles permettent d’avancer sur les sujets QVT, sont rapides, simples à mettre en place, en phase avec le désir de reconnaissance immédiat des salariés et avec le besoin de retour en temps réel du management.

Elles permettent d’orienter surtout le dialogue social sur des sujets qui auraient peut-être pu échapper au management. C’est un atout indéniable.

 

Attention au mélange des genres

Elles partent cependant d’un principe qui est celui d’aligner le baromètre social dans l’entreprise sur le niveau de l’humeur du jour des salariés, par définition variable et qui n’est pas forcément liée à l’entreprise ni au management.

En les mettant sur le même temps, celui de l’immédiateté de l’analyse, de la mise à jour hebdomadaire, qu’en est-il par exemple de l’efficacité et des solutions éventuellement trouvées ?

 

Trop de sondage tue le sondage ?

Attention en effet à ce que la multiplication de ces sondages en temps réel ne soit pas perçue par les sondés comme jamais suivie d’effet et sans changements clairs sur le terrain.

Il ne sert à rien de recueillir l’humeur des salariés et de multiplier les sondages hebdomadaires si les collaborateurs ne perçoivent pas de changements concrets et surtout rapides.

Au contraire, il en résultera une désaffection par rapport à l’outil, une chute de la participation et surtout un effet négatif sur la QVT et votre marque employeur.

 

Qui dit recueil immédiat, dit action immédiate

Si l’on laisse l’écart se creuser entre le temps du recueil et le temps de l’action, alors on risque de donner l’impression qu’on n’entend pas les salariés, voire pire ; qu’on ne les écoute pas. Que l’on fait un sondage pour la forme. Sans chercher à changer les choses.

Pourtant ces outils de scanning social sont riches et nouveaux, porteurs d’espoir pour le manager qui veut tout maîtriser, surtout ses datas RH.

 

Mais le tout techno ludique ne doit pas effacer le make it human

Mais ils existent aussi par l’image qu’on leur donne, comme assurer un bonheur de façade à l’entreprise en justifiant l’utilisation d’outils ludiques.

En effet, l’atmosphère et la QVT dans l’entreprise ne se restreint pas forcément à quelques questions hebdomadaires.

Par exemple, la souffrance d’un salarié ne se détecte pas à travers un écran. Qu’en est-il en effet du rôle du manager de proximité ?

Ces outils ne seront donc jamais pertinents sans le complément d’autres outils comme des focus group qui libèrent la parole, des enquêtes sur le climat social, des entretiens d’évaluation ou professionnel, souvent beaucoup plus personnalisés et riches d’enseignements.

 

Plus loin dans la Qualité de vie au travail

Si l’objectif est réellement de traiter le phénomène de la QVT et du bien-être des salariés, alors dans ce cas il peut être important de compléter ce système de questions par des enquêtes fournies, suivi d’une analyse sérieuse. Et d’œuvrer en amont sur d’autres sujets tout aussi important pour la QVT, comme par exemple la GPEC.

Il peut être intéressant et efficace aussi de coupler ces applications avec des outils de management et de gestion d’objectif.

Car au final, « il n’est de richesse ni de force que d’hommes ».