Les premiers Entretiens Professionnels sont terminés. Le Compte Personnel de Formation est maintenant activé chez la plupart des salariés. Quant au plan de formation, il est bientôt sur les rails. Chez Bouygues Construction, tout est en place. Et, cerise sur le gâteau, c’est le moment parfait qu’a choisi l’entreprise pour repenser son espace formation. Pour plus d’efficacité.

La formation est un enjeu pour la marque employeur

Un espace formation, c’est d’abord un enjeu d’actualité important.

Pourquoi ? Déjà pour une question légale. Avec le respect de la Loi sur la formation professionnelle et la démocratie sociale du 5 mars 2014. Son application incite en effet les entreprises à préparer de plus en plus en amont les plans de formation et la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences).

Ensuite, parce qu’il s’agit de permettre l’évolution en compétences des collaborateurs grâce à la formation continue. On n’a pas créé le CPF pour rien. Ce dispositif permet d’assurer ainsi l’employabilité et la mobilité des salariés.

Cela constitue un enjeu de formation, donc, mais pas seulement.

Car c’est aussi une question de Proposition de Valeur Employeur (EVP). En offrant, grâce à la formation de l’ensemble de ses collaborateurs, une EVP de qualité, alors vous avez certainement toutes les chances de bénéficier d’une image de marque employeur à votre avantage. Et cela,  tant en interne qu’en externe. Car, avec une EVP positive, l’entreprise a toutes les chances d’accroître son potentiel de fidélisation en interne. Et, c’est bien connu, des collaborateurs fidèles sont souvent de potentiels ambassadeurs de marque.

L’université d’entreprise, levier d’image de la marque employeur

En plus de fidéliser les collaborateurs, les bénéfices de l’EVP en termes de marque employeur sont également très nombreux. Les retombées sont fortes, en effet. En particulier sur le pouvoir d’attraction des futurs collaborateurs. La chasse aux potentiels talents est ouverte et l’arme de l’EVP est souvent l’une des plus efficaces pour recruter.

Cette capacité à séduire et à attirer de nouveaux talents est un enjeu que Bouygues Construction entend prendre très au sérieux. D’ailleurs, la prise conscience ne date pas d’aujourd’hui. Elle date de la création de son université d’entreprise, ByLearn, il y a quelques années.

Mais avec de nouveaux enjeux GPEC, il apparaît aujourd’hui important de redéfinir les priorités de l’université d’entreprise. Voilà pourquoi Bouygues Construction a décidé de redéployer le dispositif ByLearn, pour accompagner la réforme et pour plus d’efficacité.

A cette occasion, le leader français du BTP a fait appel à Dajm.

La refonte de l’identité de marque employeur

Objectif, refondre l’identité visuelle et la charte graphique de sa plateforme pour la porter vers davantage d’efficacité. Un efficacité qui servira sa marque employeur, à travers la formation continue des collaborateurs.

Ainsi, avec une identité mise à jour et modernisée, la plateforme rajeunit et facilite la navigation et le confort d’utilisation.

Avec une telle université d’entreprise, l’employabilité des collaborateurs de Bouygues Construction a de beaux jours devant elle.

Et peut donner à la marque employeur Bouygues Construction, un nouvel élan, pour fidéliser et conserver les meilleurs talents, mais aussi attirer de futurs collaborateurs qui sauront être parfaitement formés.